Réconcilier l’homme, la ville et la nature c’est possible! Grâce à la révision du Plan local d’urbanisme (PLU).

C’est une démarche créative et volontaire, qui est destinée à revoir en profondeur les modalités de construction (matériaux, pleine terre, terrasses et façades végétales etc.) ainsi que l’aménagement urbain (ilots de verdure et de fraicheur, plantation et sauvegarde d’arbres, désimperméabilisation des sols).

Une innovation : le permis de végétaliser, qui permettra aux nogentais de proposer des projets qui concernent des espaces publics, comme l’a fait en 2019 un collectif de rue de Châteaudun dans le cadre d’un appel à projet.

Tout ceci rentre dans la lignée de notre lutte contre la pollution, en lien avec notre projet concernant les mobilités douces.

Photo : le nouveau parc de 1,3ha qui sera ouvert au public dans le quartier Plaisance

Grâce à la révision du Plan local d’urbanisme (PLU), c’est une démarche créative et volontaire, qui est destinée à revoir en profondeur les modalités de construction (matériaux, pleine terre, terrasses et façades végétales etc.) ainsi que l’aménagement urbain (ilots de verdure et de fraicheur, plantation et sauvegarde d’arbres, désimperméabilisation des sols).

Une innovation : le permis de végétaliser, qui permettra aux nogentais de proposer des projets qui concernent des espaces publics, comme l’a fait en 2019 un collectif de rue de Châteaudun dans le cadre d’un appel à projet.

Tout ceci rentre dans la lignée de notre lutte contre la pollution, en lien avec notre projet concernant les mobilités douces.

Photo : le nouveau parc de 1,3ha qui sera ouvert au public dans le quartier Plaisance