En ce deuxième samedi de réouverture du marché du centre 1 700 personnes ont fait leurs courses, de 8 à 13 heures, dans les règles fixées de filtrage et de distances pour assurer la sécurité des clients et des commerçants.

La police nationale est venue à plusieurs reprises vérifier que tout se passait selon les normes établies dans la convention signée entre Jacques JP Martin, maire et le préfet du Val-de-Marne.  Ce dernier a d’ailleurs signifié au maire que le rapport de la police était favorable.

Une satisfaction pour tous, le gigot de Pâques et ses petits légumes (et autres denrées) ne manqueront pas sur les tables, le repas étant un instant privilégié en ces temps de confinement.